PROMENADES DANS UNE NATURE INTACTE

 

Dans quel voyage incroyable Guy Leta vous emmène t-il?

 

Certainement à la découverte de votre nature profonde en cultivant la maîtrise de votre être véritable, mais peu importe ce que vous trouverez… 

Une chose est sûre! Vous serez plongés au cœur de dame nature qui, de sa robe somptueuse, a séduit l’esprit de la population locale si naturelle et chaleureuse.

 

 

 

Un large  éventail de randonnées vous sera proposé pour qu’il vous soit loisible de rejoindre les villages environnants sans poser un pied sur l'asphalte. Vous serez guidés par le murmure mélodieux des nombreuses cascades, rivières et ruisseaux ondulants qui traversent cette région, jalonnée de nombreux ponts, d’anciens moulins et autres fontaines. Vous rencontrerez, en passant sur des chemins uniques, les vestiges de fermes traditionnelles typiques de la région; les Cortijos..

​Cette belle alliance a donné naissance à l’âme du nouveau centre « Yamuna Health Europe »  ayant le plaisir de vous accueillir dans une région d’exception.
 

 

HISTOIRE ET BALADES LOCALES

 
La vallée paradisiaque, où se situe le centre, est épargnée de l’afflux touristique  et a su préserver toute son authenticité et son caractère sauvage:
Cimes majestueuses et ciel inondé de lumière vont de pair ici au cœur des Alpujarras dans la commune « La Taha de Pitres » qui compte sept hameaux orientés pleins sud entourant le massif montagneux de la Sierra Nevada et donnant en ces lieux un caractère pittoresque captivant.

Deux rivières alimentées d’eau pure des montagnes (Rio Poqueira et Rio Trevelez) qui traversent une végétation luxuriante et qui fertilisent  les champs rectangulaires sur plusieurs niveaux donnant l’illusion d’un escalier géant menant vers la beauté des sommets.

Voilà dans quel décor vous aurez l’occasion de vous ressourcer.

 

 

Un peu d’histoire… des villages.

 

Les sept petits villages de la Taha : Pitres, Capilerilla, Mecinilla, Atalbeitar, Fondales, Ferreirola et Mecina, forment une unité administrative qui, à l’époque, était sous domination arabe. La « Ta’a » était l’équivalent de ce que serait une province aujourd’hui. Au moment de la conquête des derniers villages arabes par les chrétiens, il y avait encore douze unités administratives de ce genre. Sous l’emprise des rois Nazari , toute la région que couvre maintenant les Alpujarras, était  divisée en Taha afin de mieux contrôler et dominer la zone. Pitres est le village principal et Capilerilla en fait partie. Les villages Ferreirola et Atalbeitar sont fusionnés et Mecina-fondales se compose des villages de Meina, Mecinilla et Fondales. La Taha culmine entre 600 et 2400 mètres d’altitude.

Ses Origines sont difficiles à déterminer, car, contrairement à Trevelez et Capileira, Pitres n’a fait l’objet d’aucune fouille archéologique. La diversité des richesses qui peuvent encore être découvertes provient d’un passé chargé d’histoire, quand la région fut tantôt occupée par les Africains, les Berbères et les Romains, où encore par les Wisigoths et les Arabes. Toutes ces grandes populations ont laissé irrémédiablement une marque indélébile en ce lieu. Dans la Taha de Pitres , il n’y a aucune  file d’attente, pas d’heures de visites à respecter. Vous ne trouverez rien à vous mettre sous la dent dans les guides de voyage, mais il y a, ici, assez de monuments d’exception pour satisfaire votre curiosité. Ce genre de monuments naturels comme les châtaigniers millénaires, les sentiers de randonnée séculaires, les fleurs inconnues, les ruisseaux orangés et les légendes encore bien vivantes.